Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Licences pro > Aménagement du paysage spécialité Gestion du patrimoine paysager végétal en milieu urbanisé Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Licence Professionnelle Aménagement du paysage spécialité Gestion du patrimoine paysager végétal en milieu urbanisé

Objectifs de la formation

La licence professionnelle « Aménagement du paysage - Gestion du patrimoine paysager végétal en milieu urbanisé » a pour objectif de former des cadres intermédiaires capables de gérer des espaces paysagers en intégrant les nouvelles technologies et de mettre en œuvre des politiques urbaines en matière de conservation, de développement et de valorisation du patrimoine paysager végétal. Leur rôle sera, tout en assurant la coordination entre les différents acteurs du paysage, d’aider à concevoir des projets d’aménagements paysagers en milieu urbanisé, de les mettre en œuvre et de les gérer.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPÉTENCES ACQUISES | DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

- Sur sélection :
La capacité d’accueil étant limitée à 24 étudiants, les candidats seront sélectionnés sur dossier et entretien.
En formation initiale pour les étudiants titulaires de 120 crédits européens (Bac + 2) ayant un projet professionnel dans les métiers visés par la formation et notamment issus des diplômes suivants :
- BTSA : Aménagements paysagers - Production horticole - Gestion forestière - Gestion de l’eau (GEMEAU)
- L2 (ex-DEUG) : Sciences humaines et sociales mention Géographie - Sciences de la Vie et de la Terre
- DUT : Carrières sociales option gestion urbaine
- DU : Patrimoine et développement local
- Diplôme d’école spécialisée : Brevet de technicien d’études et de travaux géographiques Pour les autres spécialités, les candidatures seront examinées au cas par cas.
En alternance par le biais du contrat de professionnalisation : les candidats à la formation continue doivent être titulaires d’un titre ou diplôme attestant d’un niveau de qualification III (Bac + 2). Les candidats peuvent être titulaires d’un des diplômes cités ci-dessus. Les autres diplômes seront examinés au cas par cas. Les candidats doivent effectuer leur contrat de professionnalisation dans une entreprise privée, qu’ils recherchent par eux-mêmes.

En formation continue : les candidats à la formation continue doivent être titulaires d’un titre ou diplôme attestant d’un niveau de qualification III (Bac + 2). Les candidats peuvent être titulaires d’un des diplômes cités ci-dessus. Les autres diplômes seront examinés au cas par cas. A défaut, l’accès peut être envisagé après validation des acquis pour les candidats justifiant d’une expérience professionnelle significative dans les secteurs de l’aménagement paysager, notamment en matière de gestion des espaces végétaux urbains. Les candidatures sont à effectuer sur le serveur E-candidat de l’Université de Bourgogne entre le 11 avril et le 21 mai 2016.

Pour toute information administrative, les candidats :
• à la formation initiale s’adressent à Claire Vanesse-Urbain : claire.vanesse-urbain@u-bourgogne.fr Tél : 03 80 39 57 30
• à l’alternance et à la formation continue s’adressent à Martine Bailly martine.bailly@u-bourgogne.fr Tél : 03 80 39 51 93

Pour les questions d’ordre pédagogique, les candidats peuvent s’adresser à Anne Jégou anne.jegou@u-bourgogne.fr

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Les enseignements sont organisés par le département de Géographie de l’UFR des Sciences Humaines en collaboration avec l’UFR des Sciences de la Vie et de l’Etablissement Local d’Enseignement Agricole "Olivier de Serres" de Quetigny. La licence professionnelle s’appuie sur un volume d’enseignement de 430 à 455 heures (selon l’origine disciplinaire des étudiants), un projet tuteuré de 150 heures et un stage professionnel de 16 semaines. La moitié des enseignements seront assurés par des professionnels du secteur de l’aménagement paysager.

Contenu de la formation

La formation repose sur un équilibre entre enseignements théoriques, méthodologiques et pratiques structurés en 8 unités d’enseignements :

- UE1 : La mise à niveau s’organise selon 3 axes, géographie urbaine, biologie végétale et aménagement paysager afin d’adapter la formation aux origines disciplinaires diversifiées des étudiants.
- UE 2 : Paysage et milieu urbanisé
- UE 3 : Aménagement paysager et gestion durable des ressources naturelles en milieu urbanisé
- UE 4 : Fonctionnement et gestion du patrimoine végétal
- UE 5 : La géomatique : SIG et CAO/DAO
- UE 6 : Les outils de communication
- UE 7 : Le projet tuteuré vise à l’acquisition d’une méthodologie de travail sous forme de projet et à la mise en pratique des connaissances théoriques et techniques par ailleurs développées dans les autres UE. Il est introduit par une initiation méthodologique à la conduite de projet (UE 71).
- UE 8 : Le stage vise à confronter les étudiants à tous les aspects pratiques des métiers liés à la gestion du patrimoine paysager végétal en milieu urbanisé.

Les enseignements débutent mi-septembre. Ils sont dispensés à l’Université de Bourgogne et au LEGTA, qui met à disposition de la formation des locaux et du matériel spécifiques.


STAGE


Il vise à confronter les étudiants à tous les aspects pratiques des métiers liés à la gestion du patrimoine paysager végétal en milieu urbanisé. Il se déroule sur 16 semaines réparties en trois périodes. Le stagiaire est suivi par un tuteur de stage sur le lieu de stage et un référent pédagogique intervenant dans la licence professionnelle.


COMPÉTENCES ACQUISES

Les compétences professionnelles acquises reposent sur :
- la capacité de diagnostiquer l’état d’un patrimoine paysager en vue de sa gestion
- la maîtrise des outils et méthodes d’analyse et de représentation de l’espace (CAO/DAO, SIG) au service de cette gestion.
- La capacité de concevoir et de mettre en œuvre un plan de gestion durable de ce patrimoine, notamment de gestion différenciée, dans le respect des ressources naturelles du milieu urbain.
- la mise en œuvre des techniques d’aménagements paysagers et l’anticipation de leurs impacts sur l’environnement dans un souci de durabilité.


DÉBOUCHÉS

A l’issue de la formation, les diplômés pourront notamment accéder aux métiers et fonctions suivants :
- techniciens d’étude et de conseil
- techniciens d’exploitation et de contrôle
- techniciens de l’environnement
- conducteurs de travaux
- chefs de chantier
- concepteurs et assistants techniques
- assistant conseil en aménagement paysager
- chargés de mission ou d’étude au sein de différents organismes et entreprises :
- Collectivités territoriales et services d’Etat
- Bureaux d’études techniques gestionnaires du paysage
- Bureaux d’étude d’aménagement urbain
- Entreprises d’espaces verts

Haut de page