Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Analyses et politiques économiques (R) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Viadeo uB link, le réseau social de l'université Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Pinterest

Master recherche Analyses et politiques économiques

Objectifs de la formation

Un chercheur en économie doit être apte à analyser une situation et son environnement, formaliser un problème, collecter des données et mettre en œuvre les méthodes empiriques adaptées, enfin proposer des solutions et aider à la décision. Pour cela, la formation propose des enseignements de théorie économique approfondie, des cours d’épistémologie et des cours d’économétrie appliquée. La formation à la recherche permet également d’acquérir une connaissance des problématiques de recherche propres aux différents champs d’analyse visés. Une spécialisation de la formation à la recherche est donc offerte en M2 par des cours et séminaires s’appuyant sur les compétences des équipes de recherche (LEG, IREDU). Ce master est associé à l’école doctorale LISIT et à la Maison des Sciences de l’Homme.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | DÉBOUCHÉS

Le master "Analyses et politiques économiques" remplace le master "sciences économiques" depuis la rentrée 2012

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

La spécialité recherche est accessible à tout étudiant titulaire d’une première année de Master (M1 ; 60 ECTS) en science économique obtenu à l’université de Bourgogne (soit : M1 Sciences Economiques, dans les parcours Territoires, Environnement, Energie ou Santé, Emploi – Formation ou M1 Banque, Patrimoine, Assurance, voire Métiers de l’Enseignement et de la Formation en Sciences Economiques et Sociales) ou obtenu dans une autre université. Les candidats, ayant validé une première année de M1 par une pré-orientation recherche (réalisation d’un mémoire) ou professionnelle (réalisation d’un stage) peuvent candidater, même si la pré-orientation recherche est encouragée. Les étudiants titulaire d’une autre formation universitaire, ou d’une autre discipline, ou titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou de grandes écoles de commerce, ou titulaire d’un diplôme étranger peuvent accéder à la formation dans le cadre de la Validation d’Acquis (VA) ou de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
La sélection s’effectue par examen des candidatures en commission pédagogique. La commission pédagogique est composée d’enseignants-chercheurs et de chercheurs enseignant dans le diplôme. Elle apprécie la candidature de l’étudiant au vu de son dossier universitaire (relevés de notes, CV), de son expérience acquise, de sa motivation pour la recherche exprimée dans une lettre précisant son projet de mémoire et, le cas échéant, après un entretien portant entre autres sur la motivation.

La capacité d’accueil est fixée à 40 étudiants

- par validation d’acquis ou équivalence de diplôme :
La spécialité APER est également accessible sur dossier dans le cadre de la validation d’accès (VA) pour les titulaires d’un diplôme reconnu équivalent à une première année de Master en Sciences économiques et dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE). Les dossiers seront examinés par la commission pédagogique de la spécialité.

Pour les étudiants admis au titre de la VA ou de la VAE et ne justifiant pas d’un parcours antérieur suffisant en sciences économiques, un programme de lecture peut-être conseillé, et l’acquisition d’un niveau de pré-requis en économie est alors apprécié par un examen.

Les demandes d’accès par validation ou équivalence relevant de la formation initiale doivent être déposées auprès du secrétariat pédagogique du M2. Les étudiants relevant de la formation continue doivent s’adresser au SEFCA "Service commun des formations continue et par alternance" (03.80.39.51.80).

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE

Pour les semestres 1 et 2, se renseigner auprès des scolarités correspondantes (cf. modalités de recrutement)

2ème année de Master recherche Analyses et politiques économiques

SEMESTRES 3 ET 4
La formation se déroule sur une année universitaire. Comme le mémoire est réalisé au long de l’année, la formation n’est pas semestrialisée. Elle est constituée de cinq UE, regroupées en deux blocs :

UE de tronc commun :

- UE 1 : fondamentaux
- UE 2 : Méthodes

UE de spécialisation :

- UE 3 : spécialisation de base
- UE 4 : spécialisation complémentaire
- UE 5 : pratique de la recherche

L’encadrement du mémoire est à la fois individuel, sous la responsabilité du directeur de mémoire, et collectif au sein de l’équipe de recherche qui accueille l’étudiant. La soutenance du mémoire a lieu fin juin ou début septembre.

La formation comprend 4 parcours de recherche :
Économie de la formation :

- UE 1 : fondamentaux (politiques économiques et sociales - Microéconomie avancée- Epistémologie/ Méthodologie)
- UE 2 : Méthodes (économétrie des séries temporelles ou économétrie des données de panel - Logiciels scientifiques)
UE de spécialisation :
- UE 3 : spécialisation de base (économie de la formation, de l’éducation et de l’emploi - Education, croissance et développement économique - Evaluation et étude d’impact des politiques d’éducation et de formation)
- UE 4 : spécialisation complémentaire (économétrie des variables qualitatives - Marché du travail)
- UE 5 : pratique de la recherche (mémoire - Analyse critique d’un article publié - Séminaire)

Monétaire et financière :

- UE 1 : fondamentaux (politiques économiques et sociales - Microéconomie avancée- Epistémologie/ Méthodologie)
- UE 2 : Méthodes (économétrie des séries temporelles ou économétrie des données de panel - Logiciels scientifiques)
UE de spécialisation :
- UE 3 : spécialisation de base (Macroéconomie monétaire - Intégration européenne - Economie financière internationale)
- UE 4 : spécialisation complémentaire (money and banking - Veille financière/ Méthode de recherche)
- UE 5 : pratique de la recherche (Mémoire - Séminaire)

Économie quantitative et économétrie :

- UE 1 : fondamentaux (politiques économiques et sociales - Microéconomie avancée- Epistémologie/ Méthodologie)
- UE 2 : Méthodes (économétrie des séries temporelles ou économétrie des données de panel - Logiciels scientifiques)
UE de spécialisation :
- UE 3 : spécialisation de base (Optimisation - Modélisation - Marchés de concurrence imparfaite)
- UE 4 : spécialisation complémentaire (économétrie des variables qualitatives - Economie des données de panel)
- UE 5 : pratique de la recherche (mémoire - Analyse critique d’un article publié - Séminaire)

Economie de la santé :

- UE 1 : fondamentaux (politiques économiques et sociales - Microéconomie avancée- Epistémologie/ Méthodologie)
- UE 2 : Méthodes (économétrie des séries temporelles ou économétrie des données de panel - Logiciels scientifiques) UE de spécialisation :
- UE 3 : spécialisation de base (Théorie économique, comportement et coordination en santé - Acteurs et enjeux des politiques de santé - Protection sociale, croissance, développement - Analyse économique des relations santé travail)
- UE 4 : spécialisation complémentaire (Fondements de l’évaluation médico-économique - Econométrie des variables qualitatives)
- UE 5 : pratique de la recherche (mémoire - Analyse critique d’un article publié - Séminaire)

POURSUITES D’ÉTUDES

La spécialité recherche du Master Analyses et politiques économiques constitue la première phase du Doctorat. Le débouché principal de ce Master est donc la préparation d’une thèse et l’intégration à une équipe de recherche. Le futur chercheur sera alors en mesure d’intégrer l’enseignement supérieur ou des organismes de recherche, privés ou publics.


DÉBOUCHÉS

Après une thèse, chercheur et/ou enseignant-chercheur dans l’enseignement supérieur. Métiers de la formation, de la recherche-développement et de l’expertise.
Les métiers visés sont aussi ceux de :
- économiste,
- chargé d’études,
- consultant,
- …

Haut de page