Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Archives du XXe et XXIe siècles européens (P) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Master Pro archives du XXe et XXIe siècles européens

Objectifs de la formation

Cette nouvelle formation prend en compte les changements institutionnels et les nouveaux impératifs de gestion qui conduisent les établissements publics ou para-publics, les collectivités territoriales, les entreprises privées à une gestion autonomisée de leurs archives. Elle prend également en compte la multiplication des formes et des supports de stockage de l’information à usage de conservation, ainsi que la nécessité de trouver des moyens de valorisation des contenus pour en assurer la pérennité. Elle se propose d’offrir une culture scientifique, technologique et technique dans le cadre d’un enseignement ouvert sur l’Europe et en liaison avec la recherche menée au sein de la MSH de Dijon. Elle s’appuie sur une bonne connaissance des sociétés européennes contemporaines dans leurs aspects sociaux, politiques et culturels. Elle présente la particularité de fournir des compétences autour de types d’archives auxquels s’intéressent peu les formations classiques en archivistique. La formation proposée s’organise autour de la connaissance et du traitement des archives les plus contemporaines (archives numériques), ou d’archives nouvellement constituées comme telles (archives des centres de recherche, collections patrimoniales). Elle associe des savoir-faire méthodologiques qui permettent de maîtriser la compréhension des documents, des savoirs techniques pour en assurer la conservation, des compétences culturelles pour en permettre la valorisation. Elle porte sur la connaissance des nouveaux supports archivistiques (bases de données archivistiques) et la maîtrise des nouvelles techniques de traitement de l’information (multimédia, traitement de l’image et du son).

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPÉTENCES ACQUISES | DÉBOUCHÉS |

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Ce master est ouvert aux étudiants titulaires d’une 1re année de master dans une spécialité compatible avec le M2 proposé :
- 1ère année master Histoire moderne
- 1ère année master Histoire contemporaine
- 1ère année master Histoire de l’art moderne et contemporain
- 1ère année master Archéologie, cultures, territoires, environnement autres formations après examen des acquis.
Une sélection est opérée sur dossier, comportant un curriculum vitae détaillé, un document d’une demi-page présentant le projet professionnel, une attestation d’obtention d’une maîtrise ou d’un M1 dans une des disciplines autorisant l’accès au M2, accompagnée d’un relevé de notes, une photo d’identité, des coordonnées téléphoniques ou électroniques.

Dépôt des candidatures : au secrétariat scolarité, dès mi-juin et jusqu’à mi-juillet.

Les compléments de dossiers, concernant plus particulièrement les résultats de 1ère année de master ou de maîtrise, pourront être remis jusqu’à fin septembre, au plus tard. Des dossiers déposés courant septembre pourront être examinés et éventuellement retenus dans la limite des places disponibles.

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE

Pour les semestres 1 et 2, se renseigner auprès des scolarités correspondantes (cf. modalités de recrutement)

2ème année de Master Archives du XX et XXI siècles européens

SEMESTRE 3
- UE 1 - Archivistique I
- UE 2 - Archivistique II
- UE 3 - Méthodes
- UE 4 - Enjeux archivistiques et culturels contemporains
- UE 5 - Patrimoine

SEMESTRE 4
- UE 4 - Stage et mémoire

Stage

Les étudiants effectuent un stage à l’issue duquel ils rédigent un mémoire. (UE4 semestre 4)

COMPÉTENCES ACQUISES

A l’issue de la formation, les étudiants peuvent gérer, organiser et valoriser toutes formes de fonds d’archives contemporaines des XXe et XXIe siècles.
Ils maîtrisent les questions juridiques, les enjeux de la production des archives, mais aussi les différentes étapes nécessaires au processus de tri, de classement et d’inventaire. Dès lors, ils sont aptes à prendre en charge la sauvegarde et la valorisation d’archives variées.

DÉBOUCHÉS

Ce master professionnel offre la possibilité d’exercer des métiers de la gestion des archives papier et numérique (textes, images et sons) :
- Chargés de mission des collectivités territoriales appelés à traiter des archives numériques (textes notamment) et en à assurer la conservation
- Responsables de la communication des établissements privés dans lesquels les banques de données d’images et de sons font l’objet d’un usage quotidien et imposent la connaissance de techniques nouvelles de conservation et ainsi que celle de leur valorisation culturelle.
- Assistants techniques et ingénieurs d’étude des laboratoires de recherche pour les former au traitement spécifique des archives des savoirs (collecte, classement et traitement pour de nouveaux usages scientifiques).



Haut de page