Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Parcours Des Lipoprotéines aux Thérapies Innovantes (LipTherapl) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

parcours Des Lipoprotéines aux Thérapies Innovantes (LipTherapl)

Objectifs de la formation

Le parcours de M2 LipTherapl "des lipoprotéines aux thérapies innovantes" est une formation originale permettant d’acquérir une double compétence dans les domaines des médicaments innovants et du diagnostic. La théranostique, contraction des mots thérapeutique et diagnostique, constitue actuellement une des principales approches pour le développement de nouveaux médicaments. Les objectifs de ce parcours sont de former des chercheurs et des professionnels de haut niveau dans les domaines des nanovecteurs de médicaments et de l’imagerie moléculaire.
Ce parcours, original et interdisciplinaire, est constitué d’un tronc commun apportant les bases de la formulation de vecteurs thérapeutiques et de l’imagerie médicale, et de deux options permettant aux étudiants d’approfondir leurs connaissances dans l’un de ces deux domaines. La première option concerne la mise en œuvre de nanovecteurs pour la délivrance et le ciblage des médicaments et des gènes, c’est-à-dire la conception de formes d’administration nanométriques destinées en particulier à la prévention ou au traitement des cancers et des maladies inflammatoires. L’utilisation de vecteurs biomimétiques et de lipoprotéines pour cibler des molécules actives fait partie des approches originales développées ici. La seconde option est axée sur l’imagerie moléculaire et ses applications prometteuses dans le suivi de l’efficacité des traitements pharmacologiques (pharmaco-imagerie). Sont traités les concepts fondamentaux du domaine (techniques non-invasives d’imagerie médicale), les outils utilisés ou en cours de développement (instruments, outils moléculaires tels que radiotraceurs et sondes, traitement de données,…) et les applications pour le diagnostic in vivo et le développement de nouveaux médicaments.

CE MASTER EST EN ANGLAIS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Sur sélection :
En formation initiale, les étudiants doivent être titulaires d’un diplôme de médecin ou de pharmacien, ou d’un M1 dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, de la chimie ou de la physique, ou d’un diplôme équivalent de niveau bac+4. Les étudiants internationaux doivent justifier d’un niveau équivalent, et passer par l’application Campus France et/ou contacter le Service des Relations internationales de l’Université.
Dans tous les cas, la décision d’admission est prise par le Comité Pédagogique du parcours (constitué du responsable du parcours et des responsables des UE) au vu de l’excellence du cursus universitaire, de l’adéquation avec les objectifs du parcours, de la motivation du candidat (lettre de motivation) et de l’examen de son projet personnel et professionnel. Cette décision est prise après examen du dossier de candidature et entretien préalable du Comité Pédagogique du parcours (ou de personnalités mandatées par celui-ci) avec le candidat sur place ou par visioconférence.

Le parcours est également ouvert en formation continue, via l’Unité Mixte de Développement Personnel Continu en Santé de l’Université de Bourgogne ou le service compétent au sein de l’Université de Franche-Comté.

Les candidats postulent sur une offre de stage proposée par un des laboratoires de la liste des laboratoires d’accueil ou sur une offre extérieure pour leur stage de 6 mois en fonction de leurs objectifs personnels et professionnels. Ils doivent contacter le plus tôt possible les laboratoires d’accueil et faire connaître aux responsables pédagogiques du parcours LipTherapl dès que possible leur acceptation par une équipe de recherche.

ORGANISATION DE LA FORMATION

Cinq UE, dont les UE 1, UE 2 et UE 3 (soit deux unités transversales et une unité commune) et deux UE au choix parmi les quatre UE de spécialisation proposées (UE 4, UE 5, UE 6 et UE 7). L’étudiant doit également réaliser un projet tutoré en rapport avec la spécialisation choisie. Le choix des UE 4 et 5 (ou des UE 4 et 7) correspond à la spécialisation "pharmaco-imagerie" ; celui des UE 6 et 7 (ou des UE 6 et 5) à la spécialisation "nanovecteurs".
Et un stage de 6 mois en laboratoire de recherche (semestre 4)

SEMESTRE 3

- UE 1 : Mise à niveau chimie ou biologie, culture, communication, veille technologique
- UE 2 : Pharmacologie générale, aspects réglementaires, sécurité, nouveaux paradigmes et nouveaux outils
- UE 3 : Concepts de base de pharmaco-imagerie et de technologie pharmaceutique
- UE 4 : Avancée en chimie pour la pharmaco-imagerie
- UE 5 : Pharmaco-imagerie : applications
- UE 6 : Nanovecteurs pour l’administration de gènes et de médicaments
- UE 7 : Nanovecteurs et lipoprotéines
- UE 8 : Projet tutoré

SEMESTRE 4
Stage de 6 mois en laboratoire de recherche

COMPÉTENCES ACQUISES

Concernant le domaine scientifique propre au parcours, pour tous les étudiants, les compétences et acquis de l’apprentissage sont de :
- maîtriser les principaux concepts de pharmacodynamie et de pharmacocinétique
- connaître les dispositions réglementaires concernant le développement et la production des produits de santé
- être capable de participer aux différentes étapes du développement d’un médicament, de la conception aux études pré-cliniques et cliniques.

Pour les étudiants de l’option "nanovecteurs"  :
- Avoir une connaissance approfondie du domaine des systèmes innovants d’administration de médicaments, incluant leur contrôle et leur caractérisation physico-chimique
- Maîtriser les données physico-chimiques et biologiques permettant de développer de nouveaux nanosystèmes lipidiques de transport et de ciblage de médicaments
- Etre capable d’élaborer une stratégie en vue de développer un nouveau nanosystème de transport et de ciblage de médicament ou de gène pour le traitement d’une pathologie donnée.

Pour les étudiants de l’option "pharmaco-imagerie" :
- Comprendre les bases théoriques et acquérir le savoir-faire liés aux techniques d’imagerie moléculaire non invasives
- Connaître l’intérêt et les limites inhérentes à chaque technique d’imagerie
- Connaître les fondements chimiques, biologiques et pharmacologiques qui déterminent la conception d’un agent utilisé en imagerie pour une cible biologique donnée ou pour une maladie spécifique
- Etre capable de choisir la modalité d’imagerie la plus adaptée en fonction des objectifs médicaux spécifiques
- Etre capable d’élaborer une stratégie d’études de pharmaco-imagerie dans le cadre du développement d’un nouveau médicament.

DÉBOUCHÉS DU DIPLÔME (métiers ou poursuite d’études)

Les secteurs d’activité et les métiers possibles accessibles aux diplômés du parcours LipTherapl sont les suivants en fonction de l’option choisie :

Option nanovecteurs :

- Chercheur R&D : développement pharmaceutique, technologie pharmaceutique, études pré-cliniques
- Chef de produit ou ingénieur dans le domaine des nanotechnologies
- Chercheur en département qualité (contrôle des médicaments)
- Poursuite en doctorat dans les domaines du transport et du ciblage des médicaments et de la nanomédecine

Option pharmaco-imagerie :

- Ingénieur de recherche ou chercheur sur une plateforme d’imagerie d’un organisme de recherche publique
- Chercheur dans un département R&D d’une firme pharmaceutique ou biotechnologique, en particulier dans un secteur dédié à la recherche de biomarqueurs et à l’imagerie en vue du développement de nouveaux médicaments, ou dans un département de radiologie
- Radio-pharmacien
- Chef de produit ou ingénieur d’application en imagerie biomédicale
- Ingénieur de service (instrumentation pour imagerie)
- Poursuite en doctorat dans le domaine de l’imagerie moléculaire