Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Diplômes d’ingénieur > Diplôme d’ingénieur de l’école supérieure d’ingénieurs de recherche en matériaux et informatique-électronique (ESIREM) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Diplôme d’ingénieur de l’école supérieure d’ingénieurs de recherche en matériaux et informatique-électronique (ESIREM)

Objectifs de la formation

Le parcours du Cycle Ingénieur de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Recherche en Matériaux et informatique et électronique (ESIREM) délivre deux diplômes d’ingénieur habilités par la Commission des Titres d’Ingénieur (assortis du grade de master).

- La spécialité « Matériaux » a pour objectif de former des ingénieurs aptes à gérer un projet de R&D (Recherche et Développement) ou d’industrialisation d’un produit, de la conception au recyclage, par des choix raisonnés de matériaux et/ou de process, dans le cadre du développement durable.
- La spécialité Informatique-Electronique a pour objectif de former des ingénieurs disposant à la fois d’une formation généraliste en électronique, en informatique et dans les TIC, et d’une option en Systèmes Embarqués (SE), Sécurité et Qualité des Réseaux (SQR) ou Ingénierie des Logiciels et des Connaissances (ILC) suivant le choix de leur option. Ils sont ainsi à même de mener des projets complexes dans des secteurs en forte émergence.

ORGANISATION DE LA FORMATION |MODALITÉS DE RECRUTEMENT | DÉBOUCHÉS

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Les deux formations comportent des enseignements communs en langues étrangères et en management économique, social et humain. La formation est organisée en modules d’enseignements compatibles avec les normes européennes et internationales (ECTS).

Contenus_detaille_M2proPESETableau de répartition des enseignements et des contrôles de connaissances

MODALITÉS DE RECRUTEMENT


Le recrutement des élèves s’effectue par concours d’admission avec un niveau d’entrée et des modalités qui dépendent du diplôme ou de la formation du candidat.

Intégration en 1ère année :

L’ESIREM et AgroSup ont ouvert un parcours intégré commun dont le recrutement en 1ère année s’effectue sur concours GEIPI Polytech, ouvert aux bacheliers S.

Depuis 2010, les deux années du parcours intégré sont ouvertes sur le site de Dijon, et sont en partie mutualisées avec les deux premières années de Licence de l’UFR des Sciences et Techniques de l’Université de Bourgogne.
La formation est organisée en modules d’enseignements compatibles avec les normes européennes et internationales (ECTS). Les élèves qui valident leur cycle préparatoire sont admis de droit en cycle d’ingénieur.
Ils peuvent choisir d’intégrer en 3ème année (1ère année du cycle ingénieur) un des départements de l’Ecole d’ingénieurs ESIREM ou AgroSup-Dijon.

Intégration en 3ème année (1ère année du cycle d’ingénieur) :

-  Pour les étudiants ayant validé le cycle préparatoire ESIREM - AgroSup : de droit
-  Pour les candidats issus de maths spé TSI : selon les modalités affichées au concours CCP.
-  Pour les candidats issus des autres CPGE : selon les modalités affichées au concours Archimède e3a
-  Pour les candidats issus de L2 ou L3 Sciences (avec un parcours dont le contenu est adapté à la spécialité visée), sélectionnés en fonction de leur rang de sortie : sur dossier et entretien, ou sur concours ATS
-  Pour les candidats titulaires d’un DUT Mesures Physiques, R&T , GEII, Informatique ou Sciences et Génie des Matériaux : dossier et entretien, ou sur concours ATS et DUT/BTS

Intégration en 4ème année (2ème année du cycle ingénieur) :

-  Pour les candidats titulaires d’une première année de MASTER (M1) scientifique, avec un contenu adapté à la spécialité visée : sur dossier et entretien

Les dossiers sont disponibles auprès du secrétariat et téléchargeables sur le site Web de l’ESIREM.

DÉBOUCHÉS


L’ensemble de l’industrie manufacturière et des services :
-  mécanique
-  métallurgie
-  plasturgie
-  chimie
-  automobile et transports
-  télécommunications
-  services en informatique
-  électronique

L’ensemble des métiers ouverts et porteurs :
-  Recherche et Développement
-  Contrôle Qualité
-  Gestion de projet
-  Expertise et Conseil
-  Systèmes embarqués
-  Sécurité des réseaux informatiques

Une ouverture sur les Masters Recherche :
-  Sciences Technologie Santé
-  Chimie Interface et Matériaux (CIM)
-  Chimie Moléculaire Procédés Propres (CMPP)
-  Physique - Lasers - Matériaux (PLM)
-  Nanotechnologies et Nanobiosciences
-  Instrumentation et Informatique de l’Image (3I)

La poursuite de la formation peut également être envisagée sous la forme d’une Thèse de doctorat dans un des laboratoires de recherche de l’Université de Bourgogne (Ecoles Doctorales « Carnot » ou « E2S » – Environnement, Santé, STIC) ou dans un laboratoire industriel partenaire, en France ou à l’étranger.

Haut de page