Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Géobiosphère (R) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Master Recherche Géobiosphère

Objectifs de la formation

L’objectif est de former des jeunes chercheurs pouvant répondre aux besoins des domaines public et privé, notamment à ceux de la recherche fondamentale et à ceux de l’industrie pétrolière, de ressources naturelles (eaux, granulats, matériaux) de stockage souterrain et de gestion de l’environnement. La spécialité Recherche GEOBIOSPHERE du Master ETE propose une formation à forte ouverture interdisciplinaire entre les domaines des Sciences de la Terre, de l’Environnement et de la Climatologie. La formation dispensée met l’accent sur la complémentarité entre une connaissance approfondie des objets naturels propres à chacun des domaines précités (bassins sédimentaires, systèmes sol-eau, biodiversité, systèmes couplés océan - atmosphère - biosphère) et une maîtrise des techniques analytiques et des concepts liés à la modélisation.

Site de l’UFR Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Environnement

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPETENCES ACQUISES |DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

La spécialité -recherche- de Master « géobiosphère » finalise la formation d’étudiants provenant des 1ères années de Master
- Géobiosphère,
- 1ère année master Sciences de l’environnement
- et d’autres 1ères années de Master équivalents.

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

1ère année de Master Géobiosphère

Les enseignements de la première année Géobiosphère sont orientés principalement vers les domaines de la Sédimentologie, de la Paléontologie, des Paléo-climats, de la Géologie pétrolière et de la Tectonique des bassins. Ils comportent aussi des éléments essentiels dans les domaines suivants : Géochimie, Géophysique, Imagerie, Sciences des sols, Statistique et informatique appliquée à la géologie. Cette formation ne perd pas de vue l’approche pratique des faits en proposant une part importante de travaux sur le terrain. L’outil informatique est utilisé à tous les niveaux (Systèmes d’information géographiques, Géophysique, ressources documentaires, contacts dans la recherche de stages…).
La plupart des enseignements intègre des cours, travaux dirigés et travaux pratiques en associant enseignements fondamentaux, expérience de terrain ou de laboratoire.

Présentation des UE

Semestre 1
- UE 1 - Géologie de la surface et climatologie
- UE 2 - Outils
- UE 3 - Archives et géophysique des corps sédimentaires
- UE 4 - Paléontologie et Paléoenvironnement
- UE 5 - Réservoirs pétroliers et stockage souterrain

Semestre 2
- UE 6 - École de terrain
- UE 7 - Stage de recherche et anglais scientifique
- UE 8 - Tectonique et géologie de bassin
- UE 9 - Géochimie et biominéralisation
- UE 10 - Option Paléontologie évolutive
- UE 11 - Option Géomatériaux sendimentaires

Chaque semestre validé permet l’obtention de 30 crédits européens correspondant aux heures d’enseignement et au volume de travail que l’étudiant doit fournir pour valider un semestre.

2ème année de Master Géobiosphère

La deuxième année du Master recherche "géobiosphère" est délivré à l’issue de 2 semestres dont le S3 concerne les enseignements pour ce qui est des deux parcours ENVI/CLIM et PAL/SED composé des UE fondamentales propres aux 2 parcours.
Chaque semestre validé permet l’obtention de 30 crédits européens correspondant aux heures d’enseignement et au volume de travail que l’étudiant doit fournir pour valider un semestre.

Parcours PALEONTOLOGIE / SEDIMENTOLOGIE
Semestre 3
- UE 1 - Sciences terre
- UE 2 - Phylogénie et disparité
- UE 3 - Préservation et paléoécologie
- UE 4 - Géologie pétrolière et stockage
- UE 5 - Terrain, outils et méthodes

Parcours ENVIRONNEMENT / CLIMATOLOGIE
Semestre 3
- UE 1 - Sciences terre
- UE 2 - Impact climatique sur les écosystèmes et les sociétés
- UE 3 - Intéractions et transferts dans la biogéosphère
- UE 4 - Pollution et perturbation des milieux
- UE 5 - Terrain, outils et méthodes

Semestre 4 (valable pour les 2 parcours)
- UE Mémoire de recherche - Soutenances

Stage

La Spécialité GEOBIOSPHERE comprend un stage de recherche ou professionnel en entreprise.

COMPETENCES ACQUISES

A l’issue du master Géobiosphère, l’étudiant inscrit vers une orientation sédimentologie-Paléontologie aura acquis des connaissances et une relative expérience dans les principaux domaines suivants :
Sédimentologie et Pétrographie des roches sédimentaires, Paléontologie analytique (invertébrés et vertébrés), Paléontologie évolutive, Biostratigraphie et stratigraphie séquentielle, Géochimie sédimentaire, Diagenèse des roches sédimentaires, Tectonique appliquée aux bassins sédimentaires, Reconstitution des paléoclimats et des paléo-environnement récents et anciens, Cartographie et Systèmes d’Information Géographiques, Géomorphologie et sciences du sol, Géophysique des formations superficielles.
A l’issue du master Géobiosphère, l’étudiant inscrit vers une orientation Environnement-Climatologie aura acquis des connaissances et une relative expérience dans les principaux domaines suivants : Pollution et perturbation des milieux, Changements climatiques et gaz à effet de serre, Anthropisation des milieux, Gestion des sols et développement durable, Impact climatiques sur les écosystèmes et sociétés, Prévisions climatiques, Transfert de matière dans les hydrosystèmes

DÉBOUCHÉS

Secteurs d’activités
L’obtention du master spécialité Géobiosphère permet aux diplômés de prétendre à une large gamme de postes à responsabilités offerts dans les secteurs public et privé, industriel et tertiaire. Parmi les débouchés du master recherche Géobiosphère, plus de 70% des étudiants poursuivent en thèse de doctorat au sein de l’Université de Bourgogne ou ailleurs.
Au terme de Bac+5 : stages, CDD, CDI en entreprise ou en collectivités territoriales
Au terme de Bac+8 : Enseignement supérieur, entreprise privée

Types d’emplois accessibles
Bac+5 : techniciens supérieurs dans le privé ou dans la fonction publique, ingénieurs d’études ou de recherche.
Bac+8 : Ingénieurs en entreprises privées, Collectivité locales, Maître de conférence des Universités, Cr CNRS, Post-doctorats

Haut de page