Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Histoire et archéologie des mondes antiques (R) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Master Recherche histoire et archéologie des mondes antiques

Objectifs de la formation

L’étudiant devra avoir acquis des méthodes et des connaissances en matière de recherche d’une documentation, de lecture et de critique de sources appuyée sur une réflexion historiographique, de méthodes archéologiques, de mise en forme d’un travail scientifique. Une solide formation à la fois technique et intellectuelle aux études antiques est recherchée ; les outils et les stages permettent de parvenir au premier objectif, les cours et séminaires, qui font connaître les problématiques et les méthodes de recherche les plus actuelles assurent l’accès au second. L’ensemble est conçu d’abord dans la perspective d’une formation doctorale qui viendra ensuite.

Pour rendre effective la pratique courante d’une langue étrangère, la mobilité étudiante dans le cadre Erasmus sera valorisée, en encourageant les étudiants à accomplir au moins un semestre sur quatre dans une université étrangère. Dans la continuité des cursus antérieurs, se trouvent consolidés les préliminaires de toute activité professionnelle, à savoir l’approfondissement d’une culture générale, l’acquisition de méthodes de travail et la réalisation effective et publique, susceptible d’une évaluation, d’un projet préalablement défini, constituent également les préliminaires de toute activité professionnelle.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Cette spécialité de master est ouverte, en formation initiale et en formation continue, aux étudiants titulaires d’une :
- 1ère année Master Mondes anciens et médiévaux
- 1ère année Master Histoire moderne
- 1ère année master Histoire contemporaine
- 1ère année master Histoire de l’art moderne et contemporain
- 1ère année master Archéologie, cultures, territoires, environnement
- 1ère année master études médiévales
voire d’une discipline compatible avec la spécialité après examen du dossier par les responsables pédagogiques. Elle est également accessible dans le cadre de la validation d’accès (VA), des acquis de l’expérience (VAE) ou d’études supérieures (VES), après contrôle éventuel des connaissances.
La sélection des candidats est opérée sur dossier comportant :
- un curriculum vitae détaillé
- une note brève de présentation du projet de recherche précisant le nom du professeur ou du chercheur habilité à diriger des recherches qui encadrera le projet
- un résumé d’environ cinq pages du mémoire de première année de Master
- un relevé des notes obtenues dans une première année de Master d’une des disciplines du Master
- une photo d’identité
- des coordonnées téléphoniques ou électroniques.

Dépôt des dossiers :
au secrétariat, dès le début du mois de juillet et jusqu’à la fin du mois de septembre, au plus tard. Pour les inscriptions en formation continue : s’adresser au SEFCA "Service commun des formations continue et par alternance" (Tél. : 03.80.39.51.80)

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

La formation comprend 5 unités d’enseignements (UE), dont un stage obligatoire et le mémoire de recherche. Outils (UE 3) et séminaire de spécialité (UE 4) permettent de conforter le savoir disciplinaire de l’étudiant. L’UE 5 (séminaire commun avec la spécialité "études médiévales" permet de prolonger le parcours commun établi au long du M1 et de relier directement, par les thèmes abordés, le travail de recherche de l’étudiant et celui conduit au sein des centres de recherches (Centre Georges Chevrier et ARTHeis).
Le mémoire de recherche de M2 est effectué sous la direction d’un enseignant-chercheur habilité à diriger des recherches. Son sujet est dans le prolongement du mémoire de M1 dont il est la réalisation. Il comporte une étude sur un sujet original, une bibliographie et éventuellement l’édition scientifique de documents et des annexes.

Présentation des UE

Pour les semestres 1 et 2, se renseigner auprès des scolarités correspondantes (cf. modalités de recrutement)

2ème année de Master recherche Histoire et archéologie des mondes antiques

SEMESTRE 3 et 4
- UE 1 : TER (Mémoire et stage au S3 et mémoire au S4)
- UE 2 : Suivi de la recherche
- UE 3 : Outils (2 au choix : Epigraphie - Analyse architecturale et archéologie de la construction - Images et société - Réception de l’Antiquité)
- UE 4 : Séminaire de spécialité : enseignements disciplinaires
- UE 5 : Séminaire commun avec la spécialité "Etudes médiévales"

DÉBOUCHÉS

Ce master offre la possibilité d’exercer des métiers de :
- chercheur et/ou enseignant-chercheur dans l’enseignement supérieur (Histoire, Histoire de l’art, archéologie programmée et préventive), après une thèse,
- conservateur de musée
- conservateur du patrimoine
- chef de produit, ou chef d’agence (tourisme)
- conseiller en développement culturel, directeur de centre culturel, ingénieur culturel.
Elle constitue une préparation à de nombreux concours ouverts dans le champ de la recherche ou du patrimoine, CNRS, Université, Ministère de la Culture, et aux recrutements des collectivités territoriales.
Le diplômé peut également, s’il le souhaite, se préparer aux concours de l’enseignement secondaire (PLP, CAPES et agrégation d’histoire) pour lesquels, en particulier pour l’agrégation, la formation générale disciplinaire représente un acquis précieux.

Haut de page