Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Licences > Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Licence langues, littératures et civilisations étrangères et régionales

Objectifs de la formation

Les deux premières années de la Licence Arts Lettres Langues mention Langues, Littératures et Civilisations Etrangères et régionales visent à assurer une réelle compétence linguistique et une première spécialisation disciplinaire (linguistique, littérature, culture et civilisation). La troisième année (L3) poursuit cette spécialisation afin de faciliter la préparation ultérieure des concours de l’enseignement (professorat des écoles, CAPES et Agrégation) ou la poursuite d’études (masters recherche ou professionnels). L’université de Bourgogne propose 4 spécialités dans cette mention : allemand, anglais, espagnol, italien.
La Licence LLCER est une véritable Licence multilingue permettant de poursuivre l’étude d’une deuxième, voire d’une troisième langue vivante. Elle offre en effet une option « Langue vivante approfondissement » (allemand, anglais, espagnol, italien ou russe) et une option « Langue vivante initiation » (allemand, italien, japonais, polonais, russe ou tchèque). La troisième année de Licence permet en outre une spécialisation grâce à un choix de cinq parcours bien différenciés : parcours « Langue vivante initiation », parcours « Langue vivante approfondissement », parcours « Enseignement PE/PLC », parcours « Enseignement FLE » ou parcours « Monde de l’entreprise et des administrations ».

DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT | DÉBOUCHÉS | ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES | MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT

L’accompagnement de l’étudiant est personnalisé par différents dispositifs.
Un tutorat de rentrée offre aux étudiants de première année l’information sur l’organisation des études, les modalités d’évaluation des enseignements, les structures et les moyens mis à leur disposition. Durant cette semaine a lieu également une réunion d’information : tous les directeurs d’études des trois UFR littéraires se tiennent à la disposition des étudiants pour les conseiller sur le choix des enseignements optionnels, le choix définitif devant recueillir l’accord du Directeur d’études en fonction du projet professionnel de l’étudiant. Pour chaque spécialité, un Directeur d’études assure l’encadrement des étudiants de 1ère année, avec notamment une permanence hebdomadaire de 2 à 3 heures et une « convocation » des étudiants qui ne sont pas venus le rencontrer spontanément.
Un tutorat pédagogique est organisé pendant la première année de Licence.
Une préparation à l’insertion professionnelle est assurée dès la première année sous forme de conférences. Elle se poursuit en deuxième année par le biais d’ateliers organisés par la Plate-Forme d’Insertion Professionnelle et la possibilité de choisir un enseignement optionnel de préprofessionnalisation aux métiers de l’enseignement.

DÉBOUCHÉS

Poursuites d’études

La mention Licence LLCER conduit à des poursuites d’études dans le cadre de nombreux masters :

-  Master MEEF 1er degré – Spécialité métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation : professeur des écoles

-  Master MEEF Second degré : professeur en langues vivantes

-  Master Recherche et Veille Documentaire Internationale (REVI)

-  Master Communication et Médiation (recherche en sciences de l’information et de la communication)

-  de nombreux masters pro :

-  Masters professionnels du FLE/ FLS/ FOS (Français Langue Etrangère/ Français Langue Seconde / Français Objectifs Spécifiques)

-  Master e-langues

-  Master Traduction Multimédia (T2M)

-  Master LEACA (Langues Etrangères Appliquées au Commerce International et aux Affaires)

-  Master MASCI (Stratégies de Communication Internationale)

Autres poursuites d’études

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) prépare les candidats aux concours administratifs de catégorie A.
L’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE ex : IUFM) prépare au professorat des écoles, au professorat des lycées et collèges (CAPES) et au concours de CPE.
Ecoles de traduction et d’interprétariat.

Métiers

Les métiers de l’enseignement : premier ou second degré (CAPES ou agrégation), enseignement à l’étranger.
L’acquisition de la licence permet d’accéder par voie de concours de catégorie A aux fonctions de cadre de l’administration publique.

Les métiers du tourisme
La traduction et l’interprétariat.
Des carrières dans l’édition, la documentation, la communication et les relations publiques.

ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES

Site préparant au diplôme : Dijon
Organisation générale

La Licence Arts Lettres Langues mention Langues, Littératures et Civilisations Etrangères et régionales comprend six semestres, divisés chacun en Unités d’Enseignement (U.E.) avec une spécialisation progressive à partir de l’année de L2.
Les 4 parcours (allemand, anglais, espagnol, italien) de la mention LLCER sont construites à l’identique.

Chaque semestre comprend 5 U.E. :

- 3 U.E. dites « majeures » regroupant les enseignements fondamentaux de la spécialité (langue, littérature, culture et civilisation)

- 2 U.E. dites « mineures », une U.E. d’« outils » (LV2, langue française, informatique etc.) et une U.E. d’« ouverture », au choix de l’étudiant, en fonction de ses souhaits de poursuite d’études et/ou de ses objectifs professionnels.
Les différentes spécialités offrent cinq parcours clairement identifiés au niveau L3, entre lesquels l’étudiant choisira en fonction de sa future orientation professionnelle :

- Parcours « Langue vivante initiation » avec possibilité d’étudier une troisième langue (choix de langues : allemand, italien, japonais, polonais, russe, tchèque) pour ajouter une autre langue vivante aux deux langues déjà étudiées comme spécialité et LV2 (parcours permettant d’envisager l’accès à une école de traduction et d’interprétariat)

- Parcours « Langue vivante approfondissement » (choix de langues : allemand, anglais, espagnol, italien, russe) pour des études véritablement bilingues, incluant la langue étudiée comme spécialité et une LV2 renforcée

- Parcours « Enseignement Professeur des écoles /Professeur des Lycées et Collèges » pour se préparer à intégrer un Master Enseignement et faire ensuite carrière dans l’enseignement primaire ou secondaire

- Parcours « Enseignement Français Langue Etrangère » (FLE) pour se préparer à intégrer le Master F.L.E. et enseigner ensuite le français à un public non francophone, en France ou à l’étranger

- Parcours « Monde de l’entreprise et des administrations » avec des cours en Communication, Droit et Science Politique pour offrir une passerelle vers le monde de l’entreprise et les masters professionnels (Master e-langues, Master Traduction Multimédia, Master LEACA « Langues Etrangères Appliquées au Commerce International et aux Affaires », Master MASCI « Stratégies de Communication Internationale »).
Doubles cursus au niveau Licence puis Master dans le cadre du Cursus Intégré franco-allemand Dijon-Mayence (choix de disciplines : allemand, anglais, espagnol, italien, lettres modernes, lettres classiques, philosophie, histoire et géographie) avec extension possible à un cursus trinational dans le cadre de partenariats avec l’Italie (Bologne) et le Canada (Sherbrooke, Québec) et possibilité de thèse en cotutelle.
Contact : Sylvie MARCHENOIR, responsable des Cursus Intégrés Dijon-Mayence / SHS.
Un diplôme intermédiaire (DEUG) peut être délivré à la fin de la 2e année de licence.
Une préparation au Certificat Informatique et Internet (C2I) est proposée en deuxième année.
Les différents enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux (CM) et de travaux dirigés (TD) dans certaines matières.
Chaque matière d’enseignement est évaluée en crédits européens. Un semestre universitaire représente 30 Crédits européens.

Modalités d’admission
- Première année de Licence
Sont admis de droit les titulaires des diplômes suivants :
• Baccalauréat de toutes les sections (Les baccalauréats technologiques, tout comme les baccalauréats professionnels, ne préparent pas à la filière LLCER. Les élèves provenant de ces formations technologiques s’exposent à de sérieuses difficultés tant en langue qu’en français. Il leur est conseillé de prendre rendez-vous auprès du Directeur d’études.)
• Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU A) ou sur décision de la commission de validation des acquis pour les candidats ne possédant pas l’un de ces titres (sur dossier et après éventuel contrôle des connaissances).

- Deuxième et troisième années de Licence
Sont admis de droit les étudiants des années précédentes.
Sur décision de la commission de validation des acquis, tout autre cas après examen de dossier.
La procédure de validation des acquis de l’expérience (VAE), pratiquée dans le cadre de jurys composés d’enseignants et de professionnels, peut aussi permettre une admission directe à différents niveaux du cursus.


MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Les connaissances sont évaluées sous forme de contrôles continus réalisés au cours du semestre et/ou d’une épreuve terminale organisée en fin de semestre.
Le poids relatif des contrôles continus dépend de chaque UE et se traduit par l’affectation d’un coefficient.
Une session d’examen est organisée à la fin de chaque semestre. Pour tous les semestres, une 2e session dite de rattrapage est organisée au mois de juin.
Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par le référentiel des études LMD

Haut de page