Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Licences pro > Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité Gestion technique et économique des agroéquipements Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité Gestion technique et économique des agroéquipements

Objectifs de la formation

La licence offre deux parcours. Un premier dédié au machinisme agricole avec son évolution vers une agriculture 2.0 et surtout vers une agriculture de précision qui permet d’améliorer et de mieux gérer les intrants et la maintenance des équipements. Un second parcours dédié à l’élevage de précision qui permet d’optimiser la gestion d’un parc de bêtes ainsi que l’automatisation des process d’apport de nourritures, de nettoyage et de traites.

Cela explique qu’un jeune licencié en agroéquipements réalisera un parcours proche de celui d’un ingénieur pour une première responsabilité. En outre, sa formation lui permettra de satisfaire à de nouvelles missions dans les entreprises ou d’atteindre directement de nouveaux postes par rapport aux bac + 2.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPÉTENCES ACQUISES | DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Pour une inscription, voir l’adresse suivante : http://www-iutchalon.u-bourgogne.fr/fr/futurs-etudiants/Pour-Candidater

Formation initiale : La licence professionnelle est ouverte à tous les étudiants justifiant d’un niveau Bac+2. Une unité d’enseignement d’adaptation pour les publics d’origine différente permettra en effet d’intégrer les étudiants provenant de :

- Anciens DEUG : Sciences et Technologies mention Sciences de la Matière et mention Mathématiques, Informatique et Applications aux Sciences ;
- Nouveau : DEUG Sciences, Technologies, Santé ;
- L2 validée du domaine Sciences, Technologies, Santé ;
- DEUST du secteur secondaire ;
- DUT Génie Mécanique, DUT Mesures physiques, DUT génie Industriel et Maintenance, DUT Organisation et Gestion de Production (OGP) ;
- BTS Agroéquipements, BTS Bureau d’étude et productique, BTS Productique, BTS Maintenance industrielle ;
- BTSA GEMEAU (Gestion et Maîtrise de l’Eau), BTSA Productions Animales, BTSA Productions Végétales, BTSA Analyse et Conduite de Système d’Exploitation Agricole, BTSA Génie des Equipements Agricoles.

Formation continue : L’IUT de Chalon sur Saône et AGROSUP sont habilités à délivrer ces diplômes par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE) -Loi du 17 janvier 2002-

La formation est ouverte aux salariés issus :
- de tous les secteurs professionnels ayant obtenu un BTSA Génie des Equipements Agricoles ou un BTS Agroéquipements ;
- du secteur professionnel des agroéquipements ou du secteur agricole titulaire d’un diplôme de niveau III ;
- du secteur professionnel des agroéquipements, sans condition de diplôme et possédant une expérience professionnelle de plusieurs années à un niveau de technicien supérieur.

Le recrutement se fera sur dossier et entretien préalable avec un jury

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Chalon sur Saône

Contenu de la formation

La formation est structurée ainsi : un enseignement de 446 heures (cours, TP, TD) ; un projet tutoré de 140 heures ; un stage de 16 semaines donnant lieu à un mémoire et une soutenance.

Tronc commun

- UE 1 : Domaine général et adaptation
- UE 2 : Domaine professionnel

- UE 3 : mise en oeuvre des agroéquipements (parcours 1)
- UE 3 : maintenance en élevage de précision (parcours 2)

- UE 4 : Projets
- UE 5 : Stage

STAGE

Stage de 16 semaines

COMPÉTENCES ACQUISES

- Organisation et de gestion des ressources humaines et matérielles
- Suivi des évolutions techniques et technologiques
- Capacité à opérer régulièrement dans un environnement européen,
- Elaboration, mise en œuvre d’un cahier des charges.
- Formuler et gérer un projet,
- Choix technologiques compatibles entre eux et à l’objectif d’ensemble,
- Veille technologique et organisationnelle,
- Conception de modèles probatoires et prototypes,
- Mise en place des protocoles de test et à interpréter des résultats expérimentaux.
- Connaissance scientifique et technologique de base pour tous le secteurs des agroéquipements

DÉBOUCHÉS

Les métiers qu’il est possible d’aborder dans la filière peuvent être décomposés en cinq domaines : Agriculture, Maintenance/service, Distribution/Commercialisation, Production industrie et Enseignement/conseil/communication.

Haut de page