Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Management et Innovation en Biotechnologies (P) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Viadeo uB link, le réseau social de l'université Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Pinterest

Master Pro Management et Innovation en Biotechnologies

Objectifs de la formation

La formation a pour objectif de former des futurs professionnels de l’Innovation ayant une double compétence : Compétence scientifique de haut niveau dans le domaine du Génie Biochimique et compétence managériale opérationnelle dans le domaine de la gestion de projets d’Innovation.

Les axes prioritaires de la formation concernent l’acquisition ou le complément d’information concernant :
• Les approches innovantes en Biotechnologies à visée santé humaine
• La professionnalisation

La formation ayant un double objectif, elle est structurée autour d’une approche qui cherche à équilibrer de manière constante les données de connaissances pures et les outils de valorisation et d’innovation. Ce point est fondamental pour permettre de développer des approches industrielles et faciliter l’intégration des étudiants dans le monde professionnel.

Site de l’UFR Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Environnement

MODALITÉS DE RECRUTEMENT |ORGANISATION DE LA FORMATION |COMPÉTENCES ACQUISES |DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Formation initiale :
Les candidats devront posséder un master scientifique incluant une formation initiale dans les domaines de la biologie animale et/ou végétale en particulier en biochimie ou biologie cellulaire ou physiologie ou biologie moléculaire ou microbiologie ou chimie ou immunologie. (1ère année de master :
- Biochimie moléculaire et cellulaire,
- parcours Sciences du végétal,
- parcours Physiologie de la nutrition, alimentation et santé
Les candidats ayant un diplôme de médecine, pharmacie ou vétérinaire ou un diplôme d’ingénieur pourront faire acte de candidature.
Pour les étrangers, la validation des diplômes est soumise à l’avis de la commission compétente de l’Université de Bourgogne.
L’admission finale se fait sur examen du dossier (lettre de motivation, curriculum vitæ détaillé et relevé de notes) et après un entretien avec au moins un universitaire et un professionnel.

Les étudiants salariés peuvent suivre la formation sur deux ans, conformément à la réglementation en vigueur.

Formation continue
Cette spécialité est ouverte à la formation continue soit pour l’enseignement complet soit pour une partie des modules seulement. L’obtention du diplôme en formation continue est accessible :
- aux demandeurs d’emploi
- dans le cadre d’une réorientation, d’une remise à niveau, …

Il pourra être fait appel à la validation des acquis pour l’admission. Le nombre d’étudiants admis annuellement à suivre la formation est compris entre 15 et 25.

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE

Pour les semestres 1 et 2, se renseigner auprès des scolarités correspondantes (cf. modalités de recrutement)

2ème année de Master pro Management et innovation en biotechnologies

SEMESTRE 3
- U.E. 1 Biotechnologies innovantes
- U.E. 2 Communication, management et gestion de projet
- U.E. 3 Formalisation de projets innovants

SEMESTRE 4
- U.E. 4 Stage

STAGE

Stage d’une durée de 5 mois minimum dans l’environnement d’accueil professionnel futur et pouvant être préparé dans le cadre du projet tuteuré. Le stage professionnel sera suivi par le responsable du module et les enseignants. Le stage sera validé par un rapport écrit suivi d’une présentation orale devant un jury. Possibilité de stage au sein de l’Union Européenne dans le cadre des échanges ERASMUS, Léonardo, etc.

COMPÉTENCES ACQUISES

- Compétences scientifiques :
L’objectif est de donner dans 3 domaines prioritaires les bases théoriques et méthodologiques permettant d’analyser et mettre en place les projets innovants proposés à la réflexion.

Domaine 1 : Ce domaine permettra aux étudiants de comprendre les avantages et inconvénients, ainsi que les domaines d’application des nouveaux outils de diagnostic de pathologies.

Domaine 2 : Ce domaine a pour objectif sensibiliser les étudiants au concepts émergents en thérapeutique. L’humanisation des médicaments de types peptides et protéines sera plus particulièrement abordée.

Domaine 3 : Ce domaine, Innovations en Nutraceutique, concernera l’ensemble des étapes de recherche, de caractérisation, de production et de démonstration d’allégation santé des produits alimentaires ou extraits naturels pour la santé humaine.

- Compétences managériales :
Gestion de projets d’Innovation (apprentissage de l’anglais, des techniques de communication et de management de groupes (techniques de créativité, brain storming), outils de la gestion de projet avec un intérêt particulier pour la gestion de l’Innovation (les risques au cours du projet, comment les estimer et les prévenir, le scénario catastrophe, les normes ISO 9000, les techniques HACCP et AMDEC).

- Compétences « entrepreneuriales » :
Les objectifs personnels comme professionnels seront concrétisés par le développement des connaissances dans les techniques permettant de définir son propre projet professionnel (CV et lettre de motivation, cahier des charges personnel et projet de vie) et pour la création d’entreprise (étapes de la création d’entreprise, le business plan, connaissance de l’entreprise par présentation de ses structures comme le service achat et les services supports et de production et marketing, de ses outils comme les brevets et les contrats).

DÉBOUCHÉS

Ce master offre la possibilité d’exercer des métiers
- Responsable Planification recherche
- Chef de projet junior
- Coordinateur
- Responsable commercial, Ingénieur commercial, Chargée de clientèle
- Ingénieur recherche, Technicien supérieur)
- Ingénieur de production
- Ingénieur de recherche
- Ingénieur commercial
- Ingénieur qualité
- Attaché de recherche clinique
- Affaires réglementaires Ils peuvent intervenir dans les domaines de la production, la recherche, la gestion de projets, la qualité, l’agroalimentaire, ARC, le commercial..

Haut de page