Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Masters > Nanotechnologies et nanobiosciences (R/P) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Viadeo uB link, le réseau social de l'université Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Pinterest

Master mixte nanotechnologies et nanobiosciences

Objectifs de la formation

Depuis l’ouverture en 2001 du DESS de Nanotechnologies puis en 2004 du Master Nanotechnologies et Nanosciences, il semble opportun de faire évoluer cette offre vers les Nanobiosciences. Quatre points importants nous pousse vers cette évolution : (i) l’interdisciplinarité : le champ couvert par les nanotechnologies permet de mettre en interaction différents champs disciplinaires (Physique, Chimie, Biologie, Santé), savoir faire développé ces dernières années à l’Université de Bourgogne par des activités transverses nano–physique, nano-chimie, nano-biologie…(ICB, ICMUB, LBMC, Pharmacie…). Dans ce cadre, il existe une dynamique de création d’emplois, surtout vers les métiers R&D du secteur de la santé. Mise en place d’une formation interdisciplinaire = possibilité de toucher un large public : physicien, chimiste, biochimiste, santé…

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPÉTENCES ACQUISES | DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

De plein droit :

Les étudiants ayant validé la
- 1ère année du master Chimie-Physique-Nanosciences-Matériaux,
- et 1ère année du master Biochimie moléculaire et cellulaire.
La capacité d’accueil est limitée à 15 étudiants au titre de la formation initiale et à 5 au titre de la formation continue.
La sélection sera faite par la commission pédagogique en fonction des résultats obtenus en première année ou bien sur dossier pour des candidats ayant suivi un parcours reconnu comme équivalent.

sur sélection :

La sélection sera faite par la commission pédagogique en fonction des résultats obtenus en première année ou bien sur dossier pour des candidats ayant suivi un parcours reconnu comme équivalent.

ORGANISATION DE LA FORMATION

Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE

1ère année de Master nanosciences spécialité chimie - physique - nanoscience - matériaux

SEMESTRE 1
- UE 1AB Physique de l’état solide
- UE 2AB Optique
- UE 3B Physique de la matière molle
- UE 4BC Caractérisations spectroscopiques du solide
- UE 5ABCD Transverse SHS (anglais - documentation)

SEMESTRE 2
- UE 6AB Capteurs et composants
- UE 7AB Initiation aux nanosciences et aux nanotechnologies
- UE 8B Nanofabrication
- UE 9B Nanobiosciences - Nanobiotechnologies ou UE 9C Caractérisations morphologiques et structurales des solides
- UE 10ABCD Initiation à la recherche

2ème année de Master Nanotechnologies et nanobiosciences

SEMESTRE 3
- UE 11B Nanobiosciences
- UE 12B Nanobiotechnologies
- UE 13BC Nano-matériaux
- UE 14B Technologies et procédés
- UE 15ABCD Milieu industriel

SEMESTRE 4
- UE 16ABCD Stage
- UE 17AB Optique nano-sciences

COMPÉTENCES ACQUISES

- A la fin du cursus les étudiants se seront familiarisés avec des techniques couramment implantées dans l’industrie de la microélectronique, les biotechnologies et la pharmaceutique : techniques du vide et d’évaporation (canon à électrons, thermique, pulvérisation cathodique, …), fabrication des micro et nanostructures par lithographie (électronique & UV), fonctionnalisation de surface, caractérisation des couches (structures 3D et 2D, mono-couche …), microscopies en champ proche (AFM, STM, SNOM), détermination des applications des structures réalisées (application en métrologie, chimie, biologie) et culture cellulaire

- Ils auront acquis les bases des principes physico-chimiques régissant le comportement des matériaux, organiques ou non, micro ou nanostructurés.

Compétences acquises à l’issue de l’année de formation :
Les axes principaux développés dans cette filière présentent des alternatives à l’utilisation des technologies semi-conducteurs dans le domaine des nanotechnologies.
Ces axes sont les suivants :

- Nano-Physique et Nano-optique (Nanoscience)

- Physico-chimie des surfaces et interfaces, transition de phase et effet de taille des grains (Nanomatériaux)

- Techniques de fabrication des nanostructures (Nanofabrication)

- Outils de la nanotechnologie (microscopes de champ proche et spectroscopes)

- Micro et nanocapteur (mécanique, biologique, chimique, électrique, optique)

- Biophysique, modélisation moléculaire et culture cellulaire (Nanobiotechnologies)

DÉBOUCHÉS

Les métiers visés sont les carrières d’ingénieur recherche et développement ou celles de la recherche en matériaux nanostructurés et nano-systèmes pour l’Optique, la Chimie, la Biologie, les Industries pharmaceutiques, l’industrie de développement durable …

L’accès à une formation spécialisée par l’intégration au plus haut niveau dans une équipe de recherche donne la possibilité aux étudiants de poursuivre en thèse de doctorat avec comme support financier des bourses MENRT, CNRS, CEA, CIFRE, Région, Contrats européens …

Haut de page