Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Licences > Sciences de l’éducation Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Licence sciences de l’éducation

Objectifs de la formation

Donner aux étudiants des connaissances de base dans le domaine de l’éducation avec des approches variées (en sociologie, économie, philosophie, psychologie, histoire).
Faire acquérir la maîtrise d’outils et de techniques utilisés en Sciences Sociales ainsi qu’une maîtrise de la langue pour l’expression et l’analyse.
Permettre l’accès à un second cycle d’études dans les différentes spécialités du Master Sciences humaines et sociales mention Sciences de l’Education et de la formation.

DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT | DÉBOUCHÉS | ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES | MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

DÉBOUCHÉS

Poursuites d’études

Tout étudiant titulaire d’une licence mention Sciences de l’Education a accès de plein droit aux Masters correspondants.
L’UFR Sciences humaines propose un accès à quatre Masters
Mention Education et formation
- Spécialités professionnelles
Conseiller, consultant, responsable formation
Ingénierie des formations Français Langue Etrangère/ Français Langue Seconde/ Français sur Objectifs Spécifiques : expertise, conception et organisation en FLE/FLS/FOS

Autres poursuites d’études

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) prépare les candidats aux concours administratifs de catégorie A.
L’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE ex : IUFM) prépare au Master des métiers de l’éducation et de l’enseignement à l’école primaire (professeur des écoles) et au Master de la vie scolaire et des pratiques éducatives (conseiller principal d’éducation).

Métiers

La licence ouvre sur les métiers de l’enseignement, de l’éducation, de la formation (Education Nationale et hors Education Nationale), les métiers du travail social et de l’animation (par exemple à travers le concours Irtess) ainsi qu’aux métiers liés à l’ingénierie de la culture, selon le choix du master.
L’acquisition de la licence permet également d’accéder par voie de concours de catégorie A aux fonctions de cadre de l’administration publique

ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES

Sites préparant au diplôme : Dijon et Nevers
Organisation générale

L’ensemble du cursus de la Licence comprend six semestres, divisés chacun en U.E. d’enseignements. Chaque semestre, représentant 30 crédits européens (ou ECTS), se compose de 5 UE.
En L3, chaque semestre comporte deux UE fondamentales sur le monde de l’éducation, de la formation et de la culture (UE1 et UE2), une UE de méthodologie (UE4) et deux UE spécifiques à l’option choisie (UE3 et UE5).
Les différents enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux (CM), de Travaux Dirigés (TD) et/ou de Travaux Pratiques (TP). Les langues (Anglais, allemand, espagnol, italien) sont enseignées chaque semestre. L’assiduité aux cours est obligatoire. Au-delà de trois absences injustifiées en TD et TP, l’étudiant est considéré comme défaillant, sauf cas dérogatoires.

Dans le cadre de l’option proposée à distance, les enseignements sont annualisés.

Stage

Les étudiants de L3 doivent obligatoirement accomplir un stage de deux semaines, soit 10 jours groupés durant le S2 à des dates qui sont précisées dès la réunion de rentrée de l’année universitaire. Ce stage est une mise en situation professionnelle qui peut être effectuée dans une institution, une association ou un établissement dont l’activité est liée à la formation, l’éducation, la culture, en fonction de l’option choisie par l’étudiant. Le stage est évalué dans le cadre de l’UE 4, Ec3, au S2. L’étudiant recherche lui-même le stage, aidé par l’équipe de l’Espé ; il doit le faire valider par l’Espé pour acceptation. Une convention de stage sera établie.

CFOAD : Les étudiants pourront être dispensés du stage sous certaines conditions pour l’option Education-Formation à distance. (La demande de dispense devra être effectuée au moment de la préinscription). La commission de sélection statue au moment de l’inscription sur la décision de dispense.

Professionnalisation
La professionnalisation se fait au niveau du Master Sciences de l’Education et de la formation.
Des stages à l’initiative de l’étudiant sont cependant possibles durant le cursus de licence de Sciences de l’éducation.

Modalités d’admission
- Troisième année de Licence
L’accès en L3 est de plein droit pour les étudiants qui ont validé le cursus L2 Efec.
Pour les candidats non titulaires d’une L2 Efec et justifiant d’un niveau bac+2 validé : admission sur dossier de candidature qui comprendra une lettre de motivation et un CV qui mettra l’accent sur toutes les formations (Préprofessionnalisation), les enseignements validés dans des disciplines similaires ou proches de celles enseignées dans la licence Efec et qui mentionnera également les activités (Moniteur, membre d’une association, Aide aux devoirs…) liées à l’Education, l’Enseignement, la Culture ou la Formation en général.
Pour les candidats ne justifiant pas d’un niveau bac+2 validé, la Validation d’Acquis est mise en oeuvre pour l’accès à la formation selon les dispositions réglementaires. La capacité d’accueil est limitée à 90 places.

L’option Education-Formation de la L3 est ouverte à distance pour les étudiants dont la situation ne permet pas de suivre les enseignements en présentiel.
Les dossiers d’inscription sont à retirer sur demande auprès du CFOAD.
Contact : Corinne COURTIAL
Tél : 03-80-39-50-64

MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Les connaissances sont évaluées sous forme de contrôles continus effectués au cours du semestre et/ou d’une épreuve terminale organisée en fin de semestre.
Le poids relatif des contrôles continus dépend de chaque UE et se traduit par l’affectation d’un coefficient.
Une session d’examen est organisée à la fin de chaque semestre. Pour tous les semestres, une 2e session dite de rattrapage est organisée au mois de juin.
Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par le référentiel des études LMD

Haut de page