Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations 2012-2016 > Masters > Transports, mobilités, environnement, climat (P&R) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Master Mixte transports, mobilités, environnement, climat

Objectifs de la formation

La mention Géographie, Aménagement, Environnement, Développement est une formation cohabilitée par les Universités de Bourgogne et Franche-Comté. Créé en 2004, le parcours Transport Mobilité Environnement Climat du master est basé à Dijon et permet d’approfondir les thématiques autour de ces quatre mots-clés. L’objectif principal du master TMEC est de former les étudiants au développement de la mobilité durable afin de réduire les impacts des nuisances associées : artificialisation des espaces, dépendance énergétique, pollutions sonore et atmosphérique… Le parcours TMEC a pour ambition de sensibiliser les étudiants à cette double exigence environnementale et sociale pour préparer leur insertion professionnelle.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPETENCES ACQUISES |DÉBOUCHÉS

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

La deuxième année de master est accessible aux titulaires d’une première année de Master Transport, Mobilité - Environnement, Climat) ou d’un diplôme équivalent dans les disciplines de Sciences humaines et sociales, Sciences Vie-Terre, Sciences et Techniques ou de l’Ingénieur. Il n’y a pas de dossier type à retirer et à remplir, mais il est nécessaire de rassembler et de faire parvenir les pièces suivantes :
- un C.V.,
- une lettre de motivation (indiquant le projet professionnel à l’issu du master),
- une copie des notes obtenues les 2 années précédentes,
- une lettre de recommandation serait appréciée. Les dossiers sont à envoyer par mél ou par courrier aux responsables pédagogique ET administratif de la formation. Une liste complémentaire peut être dressée pour pallier d’éventuels désistements (les résultats seront communiqués avant le 15 juillet).
Un entretien individuel (direct ou téléphonique) peut être envisagé.


En formation continue, la deuxième année de Master est ouverte aux professionnels des différents secteurs concernés sur la validation des acquis liés à l’expérience.

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE

1ère année de Master Transport, Mobilité - Environnement, Climat

Au cours du premier semestre les 5 UE sont obligatoires. Les étudiants seront alors amenés à voyager de Dijon vers Besançon pour assister à une semaine de cours par semestre. Les frais de déplacement seront intégralement pris en charge par l’Université et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

La validation du second semestre s’effectue sur la base de 4 UE organisées ainsi : • Les UE 1,2, 3 et 4-5 sont obligatoires • Dans l’UE 2 (second semestre) une seule matière est à choisir o Risques climatiques (Dijon) o Geographical modelling (programme ERASMUS + dispensé en anglais pour 4 étudiants sélectionnés sur la base d’une lettre de motivation).

SEMESTRES 1 ET 2
- UE 1 - Mobilité
- UE 2 - Environnement
- UE 3 - Gouvernance
- UE 4 – Méthodologie
- UE 5 - Transverse

2ème année de Master professionnel Transports, mobilités, environnement, climat

Le parcours TMEC s’inscrit dans une offre de formation plus large intitulée Géographie, Aménagement, Environnement Développement (GAED). Cette mention GAED est co-habilitée avec l’Université de Franche- Comté. Les étudiants de Besançon seront alors amenés à venir à Dijon pour assister à une semaine de formation correspondant au module de l’UE4 intitulé « Modélisation méso-échelle ». Les frais de déplacement seront pris en charge par l’Université et le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté.

La validation du semestre 3 s’effectue sur la totalité des enseignements des 5 UE
Au cours du semestre 4, la validation de l’UE 1 s’effectue dans le cadre d’un stage d’une durée de 4 à 6 mois non-renouvelable. Cette période est effectuée en entreprise, afin de préparer l’insertion professionnelle du stagiaire. Pour les étudiants intéressés par la recherche, il est proposé d’effectuer ce stage dans les laboratoires adossés au master TMEC (ThéMA et Biogéosciences-CRC) ou dans une autre structure de recherche à soumettre à l’équipe pédagogique. A l’issue de cette période, l’étudiant doit rédiger un mémoire et le soutenir devant un jury composé d’universitaires et de professionnels.

SEMESTRE 3
- UE 1 - Mobilité
- UE 2 - Environnement
- UE 3 - Gouvernance
- UE 4 – Méthodologie
- UE 5 - Transverse

SEMESTRE 4
- UE 6 - Stage et mémoire

COMPETENCES ACQUISES

les étudiants sont amenés à mobiliser leurs compétences techniques pour les appliquer dans des situations concrètes :
-  Elaboration de plan de déplacement (urbain, entreprise, administration…)
-  Utilisation des SIG pour élaborer des diagnostics de réseaux de transport (collectif, automobile, vélo)
-  Etude d’impact : Bilan NoX et/ou Carbone, pollution sonore, transformations paysagères
-  Conception, administration et exploitation d’enquête (quantitative/qualitative)
-  Rédaction de cahiers des charges et préparation de notes méthodologiques
-  Rédaction et présentation de rapports techniques avec mise en situation devant des entreprises et des élus
-  Maîtrise des outils de modélisation et de simulation des déplacements et interprétation des résultats

DÉBOUCHÉS

Les secteurs d’activité ciblés par le parcours TMEC : Le parcours TMEC forme les étudiants en formation initiale ou continue dans trois grands secteurs d’activité : • Les opérateurs de transport : les transports de voyageurs routiers urbain et non-urbain (Kéolis, Véolia-Transdev sont les leaders du marché) et le transport ferré (SNCF et ses filiales ainsi que ses concurrents européens Thello et Deutsche Bahn) • Les collectivités territoriales : la compétence « Transport » des communautés d’agglomérations et communautés urbaines, les régions et les conseils départementaux

• Les bureaux d’étude : assistent les opérateurs de transport et les collectivités dans la planification des infrastructures en intervenant dans la conduite des plans de déplacements urbains, la préparation de diagnostics environnementaux (bruit, air, climat) ou la préparation d’étude de faisabilité d’infrastructures. Outre ces trois principaux secteurs, les agences d’urbanisme ou spécialisées dans la qualité de l’air constituent également un débouché professionnel intéressant pour les étudiants issus de cette formation.

Qui sont les employeurs ?
-  Administrations de l’État, organismes gestionnaires des territoires, Collectivités territoriales (Communautés de communes, d’agglomération, urbaine, Conseil Régional, Départemental), collectivités locales et organismes qui leur sont liés
-  Syndicat mixtes (SMTC), chambres consulaires (CCI), structures de développement local
-  Bureaux d’étude et d’expertises, cabinets de consultants (Egis, MVA Consultancy,Mobility+, TSS…)
-  Exploitation des réseaux de transport (SNCF et ses filiales Gares et Connexions, Kéolis, Véolia…)
-  Milieux associatifs : Associations de surveillance de la qualité de l’air (ASQA), Agences de l’environnement (Alterre,…)
-  Organismes spécialisés de gestion et de protection des milieux naturels, parcs naturels
-  Sociétés de transport de marchandises
-  Services logistiques des entreprises

Poursuite d’études :
A l’issue de la première année de master, les étudiants présentent leur projet professionnel pour accéder en seconde année. Cette nouvelle étape est l’occasion de réfléchir aux choix des enseignements à suivre pour la deuxième partie de la formation. Il est possible de sélectionner un parcours avec une dominante préparant au monde professionnel ou à la poursuite d’étude en doctorat. Les étudiants titulaires d’un master 1 pourront s’orienter vers 2 parcours de masters proposés par les Universités de Bourgogne et Franche-Comté :
• Spécialité professionnelle-recherche Transports, Mobilités, Environnement, Climat (domaine Sciences Humaines et Sociales mention Géographie Aménagement Environnement Développement)
• Spécialité professionnelle-recherche Sols, Eaux, Milieux, Environnement (Domaine Sciences Technologies Santé mention Sciences Terre Planètes Environnement)

Haut de page