Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Autres Diplômes > Diplôme d’Accès aux Études Universitaires (DAEU) « A » > Diplôme d’Accès aux Études Universitaires (DAEU) « A » (FOAD) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Diplôme d’Accès aux Études Universitaires (DAEU) « A » (FOAD)

MODALITÉS D’ADMISSION | ORGANISATION DE LA FORMATION | COMPÉTENCES ACQUISES | DÉBOUCHÉS

Tableau détaillé des enseignements :

DAEU A

MODALITÉS D’ADMISSION

Les candidats doivent être NON BACHELIERS et avoir interrompu depuis au moins deux ans leurs études initiales. Ils doivent satisfaire aux conditions suivantes :
- soit être âgés de 24 ans au moins, au 1er octobre de l’année de l’examen
- soit être âgés de 20 ans au moins, au 1er octobre de l’année de l’examen, et justifier à la même date de deux années d’activité professionnelle ayant donné lieu à cotisation à la Sécurité Sociale. Sont assimilés à une activité professionnelle et pour la période correspondante :
- l’exercice d’une activité sportive de haut niveau, l’éducation d’un enfant, le service national, l’inscription à l’ANPE, la participation à un dispositif de formation professionnelle destiné aux jeunes à la recherche d’un emploi ou d’une qualification.

Les ressortissants étrangers doivent être en possession d’un permis de séjour en cours de validité au 31 octobre de l’année de l’examen.

ORGANISATION DE LA FORMATION

La formation correspond à une année soit 225 heures.

Le délai entre la première inscription au diplôme et l’obtention de celui-ci ne peut excéder quatre années. Pour le calcul de cette durée, les inscriptions prises auprès d’universités différentes se cumulent.

Tous les cours font l’objet de plusieurs envois, les derniers s’effectuant en avril.

DÉBOUCHÉS

- Poursuites d’études Accès en particulier aux formations de Lettres, Langues, Sciences Humaines, Droit et Sciences Economiques.

- Métiers Concours de la Fonction publique et du secteur social et paramédical.

Haut de page