Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Accueil > Formations > Licences pro > Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité service client et vente en biologie médicale (ScVBM) > Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité service client et vente en biologie médicale (ScVBM) Imprimer Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Linkedin

Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité service client et vente en biologie médicale (ScVBM)

Cette licence professionnelle remplace le Diplôme d’Université IMCB, « Métiers des entreprises du diagnostic biomédical », qui existe depuis 1990 et est reconnu et apprécié par les entreprises du domaine visé (cf liste plus loin). Ainsi, l’insertion professionnelle est rapide : depuis plusieurs années, 100 % des étudiants de ce D.U. obtiennent un emploi en CDD ou CDI en moins de 4 mois après l’obtention du diplôme (70 % en moins de 2 mois).
Une information mise à jour est donnée sur le site internet : http://imcb.free.fr

MODALITÉS DE RECRUTEMENT | ORGANISATION DE LA FORMATION | DEBOUCHES

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Public : La licence est proposée aux titulaires d’un DUT génie biologique (ABB, IAB), d’un DETLM (ou ancien DELAM/DETAB), d’un BTS biologie ou BTSA Anabiotech, d’un niveau L2 d’une licence de biologie ou supérieur.
La formation est accessible en formation initiale et en formation continue (contrat de professionnalisation, salarié, demandeurs d’emploi, période de professionnalisation). La certification est aussi possible en VAE.
L’admission est prononcée après examen d’un dossier de candidature et entretien avec un jury.

L’effectif est de 16 étudiants par an.

ORGANISATION DE LA FORMATION


Site de localisation de la formation : Dijon

Présentation des UE)

L’enseignement est structuré en 8 Unités d’Enseignement comprenant :

6 UE de 450 h d’enseignement académique, sous forme de cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP), réalisées sur 16 semaines :

- UE 1 : Technologie des analyseurs

- UE 2 : Maintenance des analyseurs

- UE 3 : Qualité et métrologie

- UE 4 : Outil informatique et réseaux

- UE 5 : Communication et vente

- UE 6 : Connaissance de l’entreprise

- UE 7 : Projet tuteuré

- UE 8 : Stage
Projet tuteuré (UE 7) de 150 h constitué de 2 projets, le premier qui fait l’objet d’un rapport écrit (ou logiciel) et le second qui fait l’objet d’une présentation orale devant un jury et tous les étudiants.
Stage en entreprise (UE 8) d’une durée d’au moins 4 mois pour les étudiants hors contrat de professionnalisation, ou de 32 semaines (dont les 5 semaines de congés payés) pour les stagiaires en contrat de professionnalisation. Le stage donne lieu à un rapport et à une soutenance orale évalués par un jury composé d’enseignants universitaires et de professionnels intervenant dans la partie académique.
La formation est organisée en alternance selon un calendrier annuel rythmé entre formation académique et formation en entreprise, prenant en compte les contraintes pédagogiques et organisationnelles. Tous les étudiants, quel que soit leur statut, reçoivent la même formation académique selon le même rythme.

◊ L’enseignement académique comporte trois grands domaines :

- Technologies de la biologie médicale (UE 1, 2 et 3 – 186 h) Concerne les analyseurs utilisés par les laboratoires d’analyses de biologie médicale (LABM) : technologies mises en œuvres, fonctionnement physique des appareils, logique de la recherche des pannes, validation et contrôle de la qualité des résultats rendus.

- Outil informatique et réseaux (UE 4 – 100 h) Outre un perfectionnement dans l’utilisation des logiciels de bureautique, cet enseignement met l’accent sur le traitement des données numériques, les systèmes de gestion des bases de données et la mise en réseaux.

- Communication, vente et culture d’entreprise (UE 5 et 6 – 164 h) Cet enseignement prépare les étudiants à la relation avec les clients des entreprises du secteur visé, à la connaissance de ces entreprises et des différents métiers qui concernent les diplômés de la licence.

◊ Personnel enseignant

L’équipe enseignante est constituée :

- pour 2/3 environ, d’enseignants de l’Université de Bourgogne, soit de l’IUT, soit de l’UFR des Sciences Pharmaceutiques, soit d’autres UFR ;

- pour 1/3, de professionnels des entreprises participantes ou d’entreprises de la région, ces derniers assurant un enseignement régulier, chaque année.

◊ Entreprises participantes
La licence professionnelle ScVBM entretient un partenariat régulier avec de nombreuses entreprises du diagnostic biomédical ou de l’informatique de laboratoire. Ces entreprises accueillent les stagiaires et/ou participent activement à la formation académique dans les UE 1 à 6.

Voici une liste non exhaustive (par ordre alphabétique) des entreprises partenaires : Agfa Healthcare, Beckman Coulter, Biomérieux, Bio-Rad, Diagnostica Stago, Diasorin, DL Santé, Horiba Medical, ImmunoDiagnostic System, Immucor France, Mips France, Netika Sarl, Roche Diagnostics, Siemens Healthcare Diagnostic, Sysmex, Thermo Fisher Scientific, Vision4Health,…

DÉBOUCHÉS


Elle offre une alternative aux métiers traditionnels des techniciens en biologie, en conduisant aux emplois de :

- Ingénieur d’applications
- Assistant scientifique Hot-line
- Ingénieur de maintenance (SAV)
- Intervenant du service de formation
- Technico-commercial
- Technicien-conseil en informatique
- Technicien en recherche et développement
- Technicien-qualiticien
Les types de métier envisagés pourront aussi concerner des entreprises de secteurs voisins : industries pharmaceutiques, agro-alimentaires, de biotechnologies, etc.

Haut de page