Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Licence lettres (FOAD)

DISPOSITIFS | DÉBOUCHÉS | ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES | MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Tableau détaillé des enseignements - nouvelle maquette :

licence 1ère année
licence 2ème année
licence 3ème année

DÉBOUCHÉS

Poursuites d’études

Tout étudiant titulaire d’une licence mention Lettres a accès aux Masters correspondants. L’université de Bourgogne propose un accès à six Masters
- Arts, Lettres, Langues Mention Lettres
- Spécialités recherche :
- Sciences du langage et didactique du Français
- Langues et littératures anciennes
- Lettres modernes
- Spécialité professionnelle :
- Métiers du livre
- Professionnels du FLE / FLS / FOS (Français Langue Etrangère / Français Langue Seconde / Français Objectif spécifique)
- Arts, Lettres, Langues Mention Information, communication, culture
- Spécialité professionnelle :
- euromédias

Autres poursuites d’études

- L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) prépare les candidats aux concours administratifs de catégorie A.

- L’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE ex : IUFM) prépare au professorat des écoles ou des collèges et lycées.

- Des Masters« métiers du patrimoine » sont présents dans d’autres universités ; ils sont ouverts aux étudiants ayant obtenu une Licence de lettres ou de sciences humaines, sur dossier. Ils comprennent en règle générale au moins une UE d’archéologie, et il est clair qu’une formation en latin et en grec (obtenue par le parcours LCl) ne peut être qu’une aide décisive au dossier de candidature.

- Métiers
Les métiers de l’enseignement : premier ou second degré, enseignement à l’étranger.
L’acquisition de la licence permet d’accéder par voie de concours de catégorie A aux fonctions de cadre de l’administration publique.
- Les métiers de l’édition.
- Les métiers du journalisme.
- Des carrières dans les ressources humaines.
- Les métiers du secteur culturel et/ou touristique.
- Les métiers du patrimoine (parcours LCI).

Statistiques sur les parcours de formation et réussite

Sur l’ensemble d’une promotion d’inscrits à la rentrée 2008 en L1 lettres modernes, 58% ont poursuivi à bac +2 à la rentrée 2009 ; 25% ont redoublé. Le taux d’abandon s’élevait à 17%. A la rentrée 2011, 46% des étudiants inscrits à la rentrée 2008 poursuivaient leur scolarité à bac+3.
En 2009, sur l’ensemble d’une promotion d’étudiants diplômés d’une L3 lettres modernes, 66% avaient validé leur licence en 3 ans, 27% en 4 ans, 7% en 5 ans.
En 2010, le taux de réussite à la licence de lettres modernes a été de 80%.

ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES

Site préparant au diplôme : Dijon, enseignement à distance
Organisation générale
La Licence mention Lettres, parcours LM en FOAD comprend 3 années divisées chacune en 5 Unités d’Enseignements annuelles (U.E.). Chaque UE bénéficie de crédits ECTS.

A distance :
L’offre de formation « à distance » propose une licence mention Lettres, parcours Lettres modernes. Elle repose sur les mêmes principes que la formation en présentiel : les trois disciplines fondamentales sont la littérature française, la littérature générale et comparée et la linguistique. L’étudiant dispose d’une UE optionnelle. En L3, trois spécialisations sont ouvertes : FLE, lettres-langues et lettres modernes (dans la perspective des concours d’enseignement).
Les cours sont disponibles sur la plateforme d’enseignement à distance et/ou font l’objet de plusieurs envois de polycopiés, selon la formule choisie.

Modalités d’admission
Première année de Licence :
Sont admis de droit :

  • les titulaires des diplômes suivants : Baccalauréat de toutes les sections et Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires, option littéraire (DAEU A)
  • sur décision de la commission de validation des acquis, les candidats ne possédant pas l’un de ces titres, sur dossier et éventuel contrôle de connaissances.

Deuxième année de Licence
Sont admis de droit :

  • les étudiants ayant validé la première année de Licence Lettres modernes
  • Sur décision de la commission de validation des acquis, les candidats ne possédant pas l’un de ces titres, sur dossier et éventuel contrôle de connaissances.

Troisième années de Licence
Sont admis de droit :

  • les étudiants ayant validé L1 et L2 Lettres modernes
  • Les étudiants de CPGE littéraires obtiennent les équivalences suivantes, sur dossier de validation des acquis :
    hypokhâgne : L1.
    khâgne : L2.
  • sur décision de la commission de validation des acquis, les candidats ne possédant pas l’un de ces titres, sur dossier et éventuel contrôle de connaissances.

    MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Les connaissances sont évaluées sous forme d’une épreuve terminale sauf l’UE 5 (L1, L2, L3 : option Lettres-langues) qui est évaluée par des contrôles continus.
Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par le référentiel des études LMD

Les étudiants inscrits au Centre de Formation Ouverte et A Distance de l’université de Bourgogne bénéficient de deux sessions d’examen :

- l’une organisée à la fin du 2ème semestre (fin mai) de chaque année universitaire

- l’autre au mois de septembre de la même année.